Y avait pénalty sur Nilmar – Mauvais souvenir lyonnais

Nouvelle série, celle des mauvais souvenirs ! Le football français peut se targuer (ou pas) d’avoir en réserve plus de mauvais souvenirs que de bons.

Tous ensemble, main dans la main, retournons dans la colère, la déprime et les envies de meurtre avec la collection des mauvais souvenirs du football français.

Aujourd’hui, le désormais légendaire Y avait pénalty sur Nilmar !

Parce que oui, y avait pénalty sur Nilmar. Putain.

Mais avant de vous énerver comme des beaux diables en vous remémorant ce moment, jetez un coup d’oeil à ces 22 objets que vous seul, supporter lyonnais, pourrait vouloir ajouter à votre liste de Noël !

idées cadeaux cadeau noel pour supporters de olympique lyonnais ol lyon parc ol

Ceci étant dit, retournons à nos affaires. Le jour où Lyon s’est faire arnaquer par

Y avait pénalty sur Nilmar

Le contexte

Pour la deuxième année consécutive, l’Olympique Lyonnais est qualifié pour les quarts de finale de la plus belle des compétitions, la Ligue des Champions.

Faisant figure d’épouvantail, l’OL a gagné le championnat de France à trois reprises et a tenu la dragée haute à Manchester United.

Le PSV Eindhoven ne semble pas être armé pour tenir tête au champion français. Encore moins depuis que l’OL a EXPLOSÉ le Werder Brême 10-2 sur l’ensemble des deux matchs en huitième de finale.

Jour de football : Le match aller se solde sur un score nul 1-1. Instant nostalgie aussi en réécoutant le voix de Thierry Gilardi.

Un match nul qui ne fait pas les affaires de l’Olympique Lyonnais.

Surtout que bis repetita au match retour, les deux équipes ne parviennent pas à se départager. 1-1 encore une fois à la fin du temps règlementaire du match retour. C’est l’heure de jouer les prolongations.

Le pénalty non-sifflé pendant les prolongations

Prenez une grande inspiration, c’est l’heure de revoir les images du drame provoqué par l’erreur de Monsieur Nielsen.

Et Lyon perd le match aux tirs au but… Le début de la malédiction des quarts de finale commence.

Le mot de la fin à Thierry Gilardi et Jean-Michel Larqué :

Oh penalty !!! Accroché ! Oh penaltyyy ! Qu’est-ce qu’il dit M.Nielsen ? Il dit sortie de but ??? Monsieur Nielsen, qui était à 30 mètres de l’action ! Ohlalala… Alors on va revoir ça. Mais oui, il y a penalty ! Il n’y a pas de doute, Monsieur Nielsen…

Suivez le Coup du Scorpion sur les réseaux sociaux pour avoir tous les jours des anecdotes, histoires et citations incroyables des légendes des stades, les footballeurs !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s